Halte aux arnaques !

Exemple d'une conversation téléphonique en apparence anodine:

- Salut Frédéric, c'est Michel ! Il y a longtemps que je n'ai pas eu de tes nouvelles !
- Tiens, salut Michel, ça fait bien 3 ans que je ne t'ai pas vu ! Comment tu va ?
- Bien, bien, je te remercie !
- Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?
- Tu es toujours aussi fort sur internet ? Est-ce que ça t'intéresse de gagner des sous en utilisant ton ordinateur ? C'est super simple !
- Ben, heu, heu, c'est cool, mais j'ai déjà un travail qui me va bien, tu sais ?
- Ecoute, je viens de parler à une connaissance qui m'a proposé un truc énorme, absolument révolutionnaire et je voulais t'en parler en priorité, en signe de notre amitié !
- C'est sympathique à toi, mais...
- T'inquiète pas, il faut juste que tu viennes lundi 23 à 19h00 à la Rue des Arnaques 33, au troisième à gauche. Je te présenterai à un ami !
- Mais tu peux quand même m'expliquer de quoi il s'agit ?
- Ecoute, là, j'ai pas trop le temps, j'ai encore quelques téléphone à passer. Mais je t'assure, c'est génial !
- Bon, ce sera histoire de te revoir, je viendrais le 23 !
- Excellent, c'est cool, je te remercie ! A bientôt !

Arrivé à la date prévue, l'adresse correspond souvent au domicile d'un intervenant de l'arnaque qui vous sera présentée. Parfois, c'est aussi un restaurant dont la salle arrière a été louée ou encore un hôtel de troisième classe. Au lieu de retrouvaille avec son ancien ami, on découvre une salle, un projecteur et son ordinateur portable, une table avec des prospectus et encore une ou deux personnes en cravates. On y trouve souvent une foule impressionnante, des chaises en quantité et une table avec deux bouteilles de Cola en guise d'apéro pour vingt "invités".

La séance commence par un petit film. Ce film ne montre pas grand chose, parfois il est même impossible de savoir de quoi on va vous parler. Par contre, en fonction de l'ambiance voulue par la société à l'origine de l'invitation, vous entendrez de la musique douce ou entrainante et des images qui donneront envie de partir en voyage, comme, par exemple la vidéo de présentation de la société Herbalife.

Ensuite de quoi, une personne prendra la parole un court instant. L'hôte se présentera et donnera la parole à son "chef", un ancien habitué de la société qui vous parlera du produit ou du service en question. Durant une heure, ce sera bourrage de crâne et parole réconfortante. Tout en présentant son truc, vous entendrez des dizaines de fois "c'est génial" ou "c'est absolument révolutionnaire". La séance va à une telle vitesse qu'immédiatement après la fin d'un thème, le suivant arrive et ainsi de suite jusqu'à la fin de la séance.

Une fois la séance terminée, avec un café froid et un biscuit bas de gamme dans les mains, vous approcherez les intervenants pour enfin poser vos questions: Vous constaterez que toutes vos questions seront détournées par un habile jeu de langage, on vous parlera d'une personnalité qui a apposé son nom sur le service en disant "même lui est d'accord avec nous" ! En exemple, on trouve un résumé écrit par un ancien d'ACN, opérateur en téléphonie.

Il y a le MLM et la vente pyramidale. Le premier est légal, le deuxième non. Souvent la société fonctionnant en pyramidal se présente faussement comme étant en MLM. La vente pyramidale consiste à proposer un produit ou un service à votre réseau social. De plus, vous devrez également trouver d'autres vendeurs qui eux vous reverseront une partie de leurs gains et ainsi de suite. Vous-même, vous verserez à votre "supérieur-recruteur" un pourcentage de l'argent gagné en vendant votre produit. De plus, le pyramidal vous demandera un droit d'entrée, en payant une somme pour un kit de démarrage.

On vous présentera l'activité comme étant simple avec des gains importants en perspective. En réalité, on constate généralement que la personne participant à ce type d'activités se fait plus d'ennemis que d'amis. Au début, il croira dur comme fer au succès de son entreprise, mais bien vite, il se rendra compte que les gains sont plutôt rare: Bénéfice sur vente très faible et l'entier des gains part en téléphone, frais de courrier et de convention. En général, le cercle proche aura été démarché. A terme, ils s'énerveront des relances répétitives du vendeur et s'éloigneront de lui... Le plus souvent, les produits ne sont pas disponibles dans le commerce, mais vendus directement aux consommateurs par l’intermédiaire de distributeurs indépendants, qui en assurent la démonstration et la présentation au domicile des clients, au moment qui leur convient le mieux.

Petit extrait d'un article de Wikipédia:

Les ventes pyramidales utilisent une technique commerciale généralement admise (aussi bien moralement que légalement), utilisée sous de nombreuses formes : le recrutement de nouveaux clients par l'intermédiaire des anciens, avec une forme de rémunération pour le "sponsor" (réduction, bon d'achat, cadeau, etc.). Certaines entreprises bien connues utilisent même ce mode de commercialisation à l'exclusion de tout autre, assurant dans le même circuit le démarchage, la publicité, et la distribution. La différence est que, dans une pyramide, le revenu ne provient pas exclusivement des clients. Dans une commercialisation à paliers multiples honnête, le produit est réel et le client a pu l'apprécier lui-même, ce qui a d'ailleurs été un des motifs de son acceptation de l'idée de le vendre à son tour. Par ailleurs, son recrutement s'est fait avec une bonne information sur le potentiel de gains qu'un vendeur « normal » est capable de réaliser. La frontière entre commercialisation à paliers multiples et pyramide n'est pas toujours aussi évidente qu'on pourrait le souhaiter. D'autre part, l'usage d'une technique irréprochable ne garantit pas qu'on n'est pas, malgré tout, en présence d'une escroquerie. Par exemple, une société qui vend par commercialisation à paliers multiples un produit "miracle", mais qui a des clients non distributeurs qui assurent la totalité des revenus, n'est pas une pyramide...

Quelques exemples de condamnations:

Herbalife est souvent accusée de pratiquer la vente pyramidale, méthode commerciale interdite dans la quasi-totalité des pays industrialisés, ce que la société dément catégoriquement. Plus précisément, son modèle relève de la « Commercialisation à paliers multiples » (ou "Vente directe de réseaux"), qui est légale dans la plupart des pays. Toutefois, des distributeurs indépendants canadiens d'Herbalife ont été condamnés en 2004 à des amendes pour vente pyramidale. Aux États-Unis, Herbalife et un groupe de ses plus importants distributeurs a réglé à l'amiable un contentieux avec 8700 de ses distributeurs qui l'accusaient de vente pyramidale, leur payant une somme de six millions de dollars US contre l'abandon des poursuites.

Lors d'un procès le 19 mars 2007, le système de vente d'ACN a été étudié par la 31ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris (France), qui l'a condamnée à 15 000 € d'amende pour "publicité mensongère", lui reprochant d'annoncer des gains surestimés par rapport à la réalité.

Liens intéressants:

  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_pyramidale
  • http://www.travaillerchezsoi.eu/vente_pyramidale_et_vente_multi_niveaux.html
  • http://acn-blog.over-blog.com/
  • http://www.competitionbureau.gc.ca/internet/index.cfm?itemid=1230&lg=f

Deux petites choses:
J'ai apposé sur ce site quelques pubs Google. Vous le savez, Google publie toujours des annonces en fonction du contenu de la page du site. Il est fort probable que les pubs Google présente sur cette page soient des liens menant vers des sociétés de type MLM ou Vente Pyramidale. Je ne peux pas modifier le système de manière à ce que cette page ne contienne pas d'annonce. En conclusion, ne cliquez pas sur ces pubs !

Les vendeurs, recruteurs et autres emmerdeurs de ce genre passionnés par le MLM ont l'habitude d'hurler aux scandales en lisant ce genre d'articles. Si vous faîtes partie de ceux-ci, ne m'écrivez pas, je ne répondrai pas à votre message. De plus, votre mail sera immédiatement détruit.

scotlandyard

Author: scotlandyard

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Un client… c’est quoi ?

Le dictionnaire nous apprend qu’un client est un organisme ou une personne recevant un produit ou un service contre de l’argent. Découvrons ensemble ce qu’est véritablement un client… Attention, les lignes qui suivent vont casser vos vieux rêves ! Chaque fois qu’une personne me dit sur un coup de tête « j’en ai marre d’être employé par un patron exigeant, pénible et sans sympathie. Je lance mon entreprise ! » ma seule réponse est le silence mais intérieurement, cela ressemble à un long ricanement. Pourquoi un ricanement alors que je devrais au contraire féliciter et encourager le candidat à l’autonomie ? L’autonomie ne s’acquiert jamais sur un coup de tête et l’indépendant confirmé le sait. Mais revenons à nos moutons : Une entreprise, pour vivre, à besoin d’un produit ou d’un service à vendre et des clients.

Lire la suite

Moi, Indépendant ?

Nous avons tous souhaité, un jour ou l'autre, devenir indépendant. Dicté par le besoin de gagner plus ou pour faire suite à des altercations répétées avec la hiérarchie, l'envie d'être indépendant à de multiples origines.

Lire la suite