Invention du pain

Le pain, quelqu'en soit sa forme, est une des méthodes d'alimentation de l'homme la plus répandue sur terre. De facto, le métier de Boulanger est aussi l'un des plus vieux métier du monde. Du pain et du matériel servant à la fabrication du pain ont été trouvé dans des tombeaux égyptiens. Un musée britannique présente dans ses galeries les pains de l'époque, cuit au four il y a 5000 ans. Sont également présenté les grains de blé qui ont mûri à l'époque des pharaons.

Le pain, avec ou sans levain, est mentionné dans la Bible à de nombreuses reprises. Les Grecs et les Romains connaissaient le pain. Plus fort encore, certains se battaient pour défendre les vertus du pain blanc face au pain noir.

A l'âge de pierre, des galettes solides étaient fabriquées avec de l'orge et du blé écrasé par une pierre. Une meule servant à travailler le maïs a été trouvée et on pense que son origine remonte à 7500 ans en arrière. La capacité de semer et récolter des céréales est certainement une des causes qui ont mené l'homme à se sédentariser, plutôt que de chasser et vivre en suivant le bétail.

Selon certains botanistes, le blé, l'avoine, l'orge et d'autres grains appartiennent à la classe des herbes. Pour le moment, personne n'a encore trouvé la forme sauvage d'herbe à partir de laquelle le blé s'est développé. Comme pour les herbes sauvages, la fleur de la céréale comprend les aspects masculins et féminins et contient suffisement d'éléments nutritif pour son développement pendant la période de germination. Ce sont ces éléments qui nous permettent d'utiliser le blé pour notre consommation personnelle.

Certains pensent que la civilisation moderne est née lorsque l'homme a découvert cet aliment qui se conserve en hiver et qui se multiplie en été. Avec un stock suffisant de nourriture, il a commencé à développer d'autres qualifications utiles pour la chasse, la pêche et la gestion du bétail, lui permettant ainsi de varier son alimentation.

L'époque décrite dans l'Ancien Testament montre de toutes évidences que la fabrication du pain, de la préparation du grain à sa cuisson, était l'affaire des femmes. Par contre, la fonction de boulanger était présente auprès des rois, princes et grandes maisons.

scotlandyard