La méthode Braille

Aujourd’hui, ce 4 janvier 2006 est la date anniversaire de Louis Braille, l’inventeur de la méthode qui porte son nom. En 1829, Louis publie la Méthode Braille permettant de transcrire les sons, les mots et la musique à l’aide de points, à l’usage des personnes malvoyantes ou aveugles. Aujourd’hui, 177 ans plus tard, cette méthode a été standardisée dans le monde entier.

Louis Braille est né le 4 janvier 1809 à Coupvray, une petite ville proche de Paris en France. Son père était cordonnier et le jeune Louis, alors âgé de 3 ans, aimait à jouer dans le magasin familial. En jouant, Louis perfore accidentellement son œil avec une alêne, un outil pointu utilisé pour poinçonner le cuir. L’infection qui suivit se propagea à son autre œil, le laissant complètement aveugle. Il publiera sa Méthode avant qu’il n’atteigne 20 ans.

Avec l’aide du prêtre local et d’un professeur d’école, les parents de Louis mettent tout en œuvre pour lui permettre de suivre des études. Inscrit dans une école régulière, il apprend par l’écoute et excelle dans ses études. A dix ans, il gagne une bourse à l’Institut Royal des Aveugles de Paris ou il découvre l’alphabet que nous connaissons, sous la forme de lettres formées de fil de fer collée sur une page en papier.

C’est à ce même institut que Louis découvre pour la première fois l’écriture en relief. En 1821, un capitaine de l’armée française, Charles Barbier de la Serre visite l’école pour présenter son invention : Une méthode permettant aux soldats de rester en contact sans parler. Son système comporte une série de 12 points en relief, employé pour représenter des sons qui, une fois combinés, forment des mots.

Elle s'est avérée être trop compliquée, et l'armée l'a par la suite rejetée. Barbier adapte alors sa méthode pour les personnes aveugles, mais son apprentissage demeure complexe.

Comprenant l’utilité de l’écriture tactile, Louis expérimente une version simplifiée. Il définit alors l'anaglyptographie, l'autre nom de l'écriture Braille, chaque lettre étant représentée par 6 points en relief, placé sur une grille de 2 points par 3.

Le logo de Google en Braille

Louis Braille devint alors un professeur respecté et admiré à l’Institut. Mais bien que son système donne la possibilité au déficient visuel d’écrire à l’aide d’une aiguille, la Méthode qui porte son nom n’est pas immédiatement diffusée.

En mauvaise santé, Louis meurt de la tuberculose le 6 janvier 1852, peu après son 43eme anniversaire. C’est seulement après sa mort que l’Alphabet Braille est reconnu pour sa simplicité et son efficacité. En 1952, le travail de Louis sera pleinement reconnu par le Gouvernement français. Son corps sera transféré ensuite au Panthéon, lors de l’anniversaire des 100 ans de sa mort.

Traduit de l'anglais par scotlandyard

Pour plus d'informations concernant l'écriture Braille:

Article sous licence Creative Commons by-nc-sa 2.0.