L'ordinateur

1973 - Le Micral de la société française REE, devenue Bull Micral par la suite, est, affirme son inventeur, Truong Trong Thi, le premier micro-ordinateur au monde. Il était destiné à régler des automatismes, possédait des programmes en mémoire morte et 8 Ko de mémoire vive. Il n'a pas connu de succès commercial.

L'ordinateur Micral

1974 - L'Altaïr fut le premier micro-ordinateur vraiment commercial. Il était vendu en kit et par correspondance aux Etats-Unis. Le jour de décembre 1974 où est parue, dans Popular Electronics, la première annonce pour l'Altaïr, deux cents bricoleurs, amateurs d'électronique, l'ont commandé. Prix: 420 dollars. Pas de langage, pas de clavier. Il utilisait l'un des tout premiers micro-processeurs, le 8080 d'Intel, à mots de 8 bits.

L'Altair

1977 - En mai, Steve Jobs et Steve Wozniak livrent le premier Apple II, premier produit d'Apple Computers Inc., officiellement fondée quatre mois plus tôt. Son prédécesseur, l'Apple I, était un micro-ordinateur en kit. Vendu à une centaine d'exemplaires en 1976 aux membres du premier club informatique des Etats-Unis, le Homebrew Club, il s'arrache aujourd'hui entre collectionneurs pour plus de 100000 F. Les deux Steve l'avaient proposé au début à Hewlett-Packard, qui n'a pas vu l'intérêt...

L'Apple2

1981 - Adam Osborne lance le premier ordinateur transportable -, il pèse 11 kg et rassemble tous les éléments d'un ordinateur de table. Spectaculaire innovation! tout le logiciel nécessaire est fourni gratuitement avec l'appareil. Le succès est aussi fulgurant que la chute. En 1983, Osborne sera contraint de cesser ses activités, à cause d'une gestion déplorable.

L'ordinateur portable Osborne

1981 - Après avoir laissé les pionniers défricher le marché, IBM se lance dans l'informatique personnelle avec le PC, en septembre 1981. L'impact est énorme: IBM, par son seul poids, crée un standard dans l'industrie. Les chefs d'entreprise acceptent la nécessité de la micro-informatique, rassurés par l'arrivée du géant familier. Construit à partir de composants fournis par des entreprises extérieures, le PC (« personal computer ») constitue une rupture dans la tradition d'IBM: la multinationale était spécialisée jusque-là dans les grosses machines. Plusieurs autres modèles sont venus compléter la gamme du PC, notamment le XT, disposant d'une mémoire plus puissante, et le Peanut, un micro familial.

L'IBM PC

1984 - Le Macintosh d'Apple est une révolution. Cet ordinateur professionnel, destiné à l'individu, a été lancé en 1984. Petit, très facile à utiliser et pourtant puissant, il s'inspire des innovations popularisées par la même firme avec Lisa auparavant: la souris, les fenêtres et l'écran graphique à haute résolution. Un nouveau type de micro, à la frontière entre le professionnel et le familial, pouvant être utilisé après quelques heures d'apprentissage par n'importe quel néophyte. Ce modèle vient à temps pour relancer les ventes d'Apple, peu à peu grignotées par son concurrent IBM.

C'est sur la base de l'IBM PC et du Mac ci-dessus qu'aujourd'hui vos ordinateurs vous permettent de filmer, construire, communiquer, écrire, étudier...

Et pour en savoir plus, n'oubliez pas de rendre visite au Bolo's Computer Museum, il compte plus de 500 machines différentes, de la perforatrice à cartes au Commodore 64 en passant par les Smakys, des ordinateurs suisses. Le site est accessible à l'adresse suivante: http://www.bolo.ch

Texte original: Pétros Gondicas © 1984 Guide des technologies de l'information Complété par scotlandyard le 08.05.05

scotlandyard

Author: scotlandyard

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Halte aux arnaques !

La MLM ou Multi-Level Marketing, c'est un mal dont souffre la société depuis de nombreuses années ! Basé sur le relationnel et l'émotionnel, ce système est actif dans tous les secteurs. Habituellement, c'est par le biais d'un téléphone ou d'une rencontre dans la rue que l'on vous propose une visite à domicile ou une rencontre dans un établissement public...

Lire la suite

Un client… c’est quoi ?

Le dictionnaire nous apprend qu’un client est un organisme ou une personne recevant un produit ou un service contre de l’argent. Découvrons ensemble ce qu’est véritablement un client… Attention, les lignes qui suivent vont casser vos vieux rêves ! Chaque fois qu’une personne me dit sur un coup de tête « j’en ai marre d’être employé par un patron exigeant, pénible et sans sympathie. Je lance mon entreprise ! » ma seule réponse est le silence mais intérieurement, cela ressemble à un long ricanement. Pourquoi un ricanement alors que je devrais au contraire féliciter et encourager le candidat à l’autonomie ? L’autonomie ne s’acquiert jamais sur un coup de tête et l’indépendant confirmé le sait. Mais revenons à nos moutons : Une entreprise, pour vivre, à besoin d’un produit ou d’un service à vendre et des clients.

Lire la suite